lundi 30 septembre 2013

Combien de calories : Liste des fromages les moins gras

  En France, il n'est pas évident d'envisager un bon repas sans un bon morceau de fromage.

Malheureusement, comme tout ce qui est bon, le fromage est un aliment très riche en calories.

Bonne nouvelle, les fromages les moins caloriques ne sont pas les moins bons, même s'il faut reconnaître que les versions allégées ne sont pas encore à la hauteur des exigences françaises au niveau du goût.

Être au régime ne veut pas dire s'interdire de manger du fromage ou se contenter des fromages light, mais il faut savoir rester raisonnable, car l'apport en calories grimpe vite en mangeant du fromage.

Liste des fromages les moins gras 


Les équivalences calories des fromages les plus populaires :

Babybel : 335 kcal pour 100g
Bleu de Bresse : 386 kcal pour 100g
Boursin : 405 kcal pour 100g
Brie : 260 kcal pour 100g
Camembert : 310 kcal pour 100g
Camembert allégé 11% : 200 kcal pour 100g
Cantal : 367 kcal pour 100g
Comté AOP : 418 kcal pour 100g
Coulommiers : 283 kcal pour 100g
Fromage de chèvre : 330 kcal pour 100g
Crottin : 367 kcal pour 100g
Comté : 400 kcal pour 100g
Feta : 266 kcal pour 100g
Gorgonzola : 328 kcal pour 100g
Gouda vieux : 424 kcal pour 100g
Gruyère : 400 kcal pour 100g
Kiri : 341 kcal pour 100g
Manchego : 467 kcal pour 100g
Maroilles : 322 kcal pour 100g
Mozzarella : 300 kcal pour 100g
Munster : 368 kcal pour 100g
Raclette : 360 kcal pour 100g
Roquefort : 120 kcal pour 100g
Ricotta : 150 kcal pour 100g
Saint-Moret : 203 kcal pour 100g
Tomme de Savoie : 360 kcal pour 100g
Vache qui rit : 292 kcal pour 100g


On peut voir que la plupart des fromages ont une valeur nutritionnelle comprise entre 300 et 400 kilocalories pour 100g, alors que les fromages allégés ont une valeur nutritionnelle comprise entre 200 et 300 kcal pour 100g.

Pendant un régime, il peut être intéressant de choisir un fromage allégé en matières grasses, mais il ne faut pas perdre de vue la notion de plaisir quand on mange un aliment quel qu'il soit.
Parfois il vaut mieux manger une petite portion d'un très bon aliment plutôt qu'une portion plus importante d'un aliment moins savoureux qui apportera moins de plaisir gustatif.

vendredi 27 septembre 2013

8 conseils pour réussir son régime (PARTIE 2/2)

  Deuxième et dernière partie des 8 conseils pour réussir son régime.

De 5 à 8 :



   5. Prendre soin de son apparence


Il est probable que si vous faites un régime, c'est dans le but de vous sentir mieux dans votre corps. N'hésitez donc pas à prendre encore plus soin de votre apparence en parallèle de votre régime : Coiffeur, relooking, esthéticienne, massage...
Améliorer votre apparence vous permettra de refaire le plein de motivation pour poursuivre vos efforts.



   6. Perdre du poids ne doit pas devenir une obsession


Pour réussir son régime, il ne doit surtout pas devenir une obsession au quotidien.

En effet, c'est en pensant constamment à sa perte de poids qu'on commence à se mettre une terrible pression qui peut entraîner un "craquage" à tout moment.
Suivez votre plan alimentaire, pratiquez de l'exercice physique, puis retournez à vos habitudes en chassant l'idée de régime de vos pensées.

De plus, ne vous pesez pas plus d'une fois par semaine.
Premièrement, car c'est inutile, mais aussi parce que le poids peut varier de manière importante d'un jour à l'autre ce qui pourrait rapidement vous démotiver.



   7. Acheter un beau vêtement une taille en dessous pour se motiver


Une bonne idée pour se motiver à maigrir pourrait être d'acheter un vêtement désirable d'une taille en dessous de la votre puis de vous fixezr l'objectif de perdre suffisamment de poids pour pouvoir le mettre.

Cette astuce est extrêmement motivante et elle présente l'avantage d'être beaucoup plus concrète que le pèse personne.
En effet, des chiffres sur sur une balance ne restent que des chiffres, qui en plus peuvent varier d'un jour à l'autre alors que pouvoir porter un jean qu'on ne pouvait pas fermer un mois plus tôt donne tout de suite envie de poursuivre ses efforts pour aller encore plus loin.



   8. Faire son régime à deux


On dit souvent qu'on est plus fort à deux. En tout cas, en matière de régime c'est un adage qui se révèle exact.
Pour réussir son régime plus facilement on peut faire son régime conjointement avec quelqu'un (ami, conjoint, collègue...) pour pouvoir se motiver et se soutenir mutuellement dans les moments difficiles.
En plus, pour les personnes réticentes à la pratique d'un sport, il est bien plus facile de se lancer dans une activité physique à deux.




Fin de la deuxième partie des 8 conseils pour réussir son régime !

mercredi 25 septembre 2013

8 conseils pour réussir son régime (PARTIE 1/2)

  Si la plupart des régimes entrepris aboutissent sur un échec, c'est en grande partie à cause des mauvaises habitudes alimentaires et de vie qui sont profondément ancrées dans notre quotidien mais qui sont rédhibitoires à toute perte de poids.

Pour réussir son régime, voici 8 conseils à adopter dès maintenant pour perdre rapidement du poids.

De 1 à 4 :



   1. Préparer ses repas en avance pour éviter le grignotage


On rentre chez soi tard le soir, et en attendant de préparer le dîner puis de passer à table on se laisse tenter par quelques gourmandises hypercaloriques qui traînent dans les placards.
Au final entre le grignotage et le repas on aura mangé deux fois sans même en être conscient.

Pour éviter cette situation, une bonne idée consiste à préparer quelques repas en avance qu'on conservera dans un tupperware.
De cette façon, le jour où on rentre chez soi très affamé, il n'y a plus qu'à faire chauffer son repas en quelques secondes au micro-onde pour éviter le grignotage qui empêche de perdre du poids.



   2. Parler de son régime à son entourage


Parler de sa perte de poids à son entourage est un bon atout pour réussir son régime plus facilement.
En effet, si vos proches savent que vous faites attention à votre ligne, ils éviteront de vous pousser à l'écart en vous proposant des aliments "interdits" en croyant vous faire plaisir.
De plus, les proches peuvent être un soutien moral important dans les moments difficiles qu'on traverse tous lors d'un régime.



   3. Lutter contre les fringales en fuyant l'ennui


La principale cause des fringales qui poussent au grignotage est l'inactivité.
En effet, en s'ennuyant on pense très rapidement à la nourriture, ce qui donne envie de manger sans pour autant avoir réellement faim.

Pour lutter contre les fringales il faut donc fuir l'ennui. Lancez vous dans tout ce qui peut vous occuper l'esprit : Appeler un ami, ménage, sport, une course à faire, etc...



   4. Faire ses courses avec une liste (et le ventre plein)


Pour réussir son régime, mieux vaut éviter les écarts. Et le meilleur moyen de les éviter est de ne pas détenir de quoi être tenté dans ses placards.
Prenez donc l'habitude de faire une liste de course avant de vous rendre au supermarché, elle vous permettra de n'acheter que le strict nécessaire.

Si possible, essayez de toujours faire vos courses après avoir mangé, car on est davantage tenté par toutes les gourmandises quand on a le ventre vide.



Fin de la première partie des 8 conseils pour réussir son régime. La suite dans le prochain article !

lundi 23 septembre 2013

État des lieux sur l'évolution du surpoids et de l'obésité en France

  En 2013, près de 15% de la population française souffre d'une surcharge pondérale pouvant aller du surpoids à l'obésité morbide.
Nous allons voir que l'obésité a plutôt tendance à progresser que diminuer depuis deux décennies, et essayer de comprendre quelles peuvent être les causes de l'augmentation du poids moyen de la population française.


La progression de l'obésité en France ne peut pas être contestée.
En effet, la proportion de personnes souffrant d'obésité correspondait à 8,5% de la population en 1997, 11,6% en 2006, 14,5% en 2009, et près de 15% en 2013.

De plus en plus de français deviennent donc obèses.
Certains spécialistes prédisent même que si on ne renforce pas la prévention sur les risques pour la santé d'une surcharge pondérale, l'obésité pourrait toucher près de 20% de la population d'ici 2020.

L'obésité ne fait pas de distinction entre les sexes. Cependant, on observe qu'elle touche légèrement davantage les femmes (15,7%) que les hommes (14,3%).


L'évolution du surpoids et de l'obésité en France a de multiples causes.
Mais entre 1997 et aujourd'hui, on peut cibler la modification de nos modes de vies et de nos comportements vis à vis de l'alimentation comme une des causes de la progression de l'obésité.



On peut noter la forte augmentation de la présence de chaînes de restauration rapide dans les centre-ville. Ces fast-food qui proposent des plats souvent très riches en calories sont très fréquentés lors de la pause déjeuner par une clientèle d'étudiants et d'employés de bureaux.

De plus, on remarque depuis 50 ans une baisse continue de la consommation de produits céréaliers qui étaient pourtant l'aliment de base de notre régime alimentaire occidental depuis des siècles.
La viande et le lait suivent également cette tendance baissière depuis peu tandis que la consommation de produits sucrés est en augmentation permanente.



CONCLUSION :

La proportion de personnes touchées par le surpoids et l'obésité en France ne cesse de progresser. Si la tendance ne s'inverse pas très rapidement près d'un français sur 5 sera obèse d'ici 2020.
La progression de l'obésité peut s'expliquer par de nombreuses raisons, mais la modification en profondeur de notre alimentation quotidienne en quelques décennies seulement semble être une cause majeure.

vendredi 20 septembre 2013

Comment lutter contre la boulimie efficacement ?

  La boulimie est un trouble alimentaire qui se manifeste par une perte de contrôle qui pousse à l'ingestion d'une quantité déraisonnable de nourriture de manière régulière.

En France, de plus en plus de personnes connaîtraient des crises de boulimie.
Certaines études estiment que la boulimie pourrait toucher près de trente adolescentes sur cent en France.

Cette maladie peut être un véritable engrenage dont il est difficile de se sortir.


Comment lutter contre la boulimie et la vaincre définitivement ?



Même quand on est prêt à mettre toute sa volonté pour se sortir de la boulimie, le défi reste immense.

Une personne boulimique souffre généralement d'un manque d'estime de soi. Des difficultés qu'on retrouve souvent sont : la difficulté de s'intégrer à un groupe, d'exprimer sa véritable personnalité, voir même simplement de manger en public.
Tous ces symptômes qui sont le fruit d'un manque de confiance en soi s'expliquent par la peur d'être jugé par les autres.

D'autant plus que la boulimie s'accompagne de périodes très difficiles à vivre.
Le plus démoralisant est de lutter toute la journée contre ses compulsions alimentaires, mais de replonger pendant la nuit.
Ce sentiment d'avoir souffert toute la journée pour construire une petite victoire et de tout gâcher si près du but est terriblement décourageant.

La nuit est souvent le moment le plus délicat pour quelqu'un qui souffre de troubles alimentaires car c'est la période où tout le monde dort, où on se retrouve seul avec soi-même...et ses problèmes.

Il n'existe pas une unique méthode efficace pour tout le monde pour vaincre la boulimie. Mais la victoire sur la maladie passe par 3 étapes :


1. Commencer par admettre qu'on a un problème et l'assumer.

2. Ne plus avoir peur de la nourriture. Manger est essentiel pour vivre. Que ce soit les fruits, les légumes, la bonne viande, le poisson, le sucre, et même les matières grasses, tous peuvent avoir un rôle bénéfique pour être en bonne santé.
Bien manger N'EST PAS mal.

3. Faire ses premiers pas sur le chemin de la guérison, et poursuivre sa route encore et encore car c'est un combat permanent.



Nous sommes des humains avec des émotions, et notre moral est fluctuant. De la même manière qu'un ex-fumeur peut replonger à tout moment, même dix ans après, c'est pareil pour les troubles alimentaires.
L'enjeu est donc d'éviter de retomber dans ses mauvaises habitudes alimentaires dès qu'une baisse de moral surgit.
Toute la difficulté est de parvenir à ne plus voir la nourriture comme un moyen d’apaiser son mal-être en affrontant ses problèmes ou en trouvant un palliatif.

Pour vaincre la boulimie il est important de se faire aider. Votre médecin, un psychologue, ou une diététicienne : Tous ces professionnels peuvent vous venir en aide pour vous en sortir.
Si vous avez la possibilité d'être accompagné, n'hésitez pas. Il est inutile de s'imposer des difficultés supplémentaires.

mercredi 18 septembre 2013

Comment mincir à 20 ans ?

  Vouloir mincir à 20 ans est un souhait très courant. C'est souvent l'occasion de perdre les quelques kilos en trop provenant des mauvaises habitudes alimentaires de l'adolescence : Pizzas, burger, frites, chips biscuits très chocolatés, etc...
Mais rassurez-vous, perdre du poids à 20 ans est loin d'être un défi insurmontable, bien au contraire.


Comment mincir à 20 ans ?



C'est bien connu, il est plus facile de perdre du poids quand on est jeune.
En effet, la post-adolescence correspond au moment de la vie où la masse musculaire est la plus développée. Ensuite, elle décroit progressivement chaque année.
Du coup les jeunes adultes brûlent plus de calories que leurs aînés, ce qui autorise quelques écarts alimentaires sans grandes conséquences.


20 ans, c'est aussi la meilleure période pour apprendre à manger correctement si ce n'est pas déjà fait.

En effet, à cet âge le corps consomme encore beaucoup de calories pour entretenir sa masse musculaire.
Mais à l'approche de la trentaine, la situation n'est plus la même. À moins de pratiquer de la musculation, le métabolisme de base décroit chaque année un peu plus.
C'est ce qui explique en partie pourquoi beaucoup de personnes prennent du poids avec l'âge.


Bref, il faut donc s'éduquer vis à vis de l'alimentation le plus tôt possible. Et 20 ans est vraiment l'âge charnière pour cela, car apprendre à manger aujourd'hui, c'est éviter de se découvrir 10 à 20 kilos en trop d'ici quelques années.



   Une alimentation équilibrée pour mincir à 20 ans


Pour mincir à 20 ans sans s'imposer un régime draconien il suffit d'adopter une alimentation équilibrée.

Voici un plan alimentaire que vous pouvez adapter en fonction de votre mode de vie :


   Au petit-déjeuner : 2 tartines avec confiture ou beurre allégé (Gardez votre pâte à tartiner pour des occasions exceptionnelles); Un fruit et un laitage.


   Au déjeuner : Une portion de viande ou de poisson; Une portion de féculents; Un peu de légumes; Un dessert qui peut-être un yaourt ou un fruit.


   Au dîner : Une portion de viande maigre ou de poisson non gras; Une petite portion de féculents; Une grande portion de légumes; Un dessert au choix entre fruit ou yaourt.


D'une manière générale; il faut à tout prix éviter de grignoter entre les repas. Si vous ressentez une fringale pendant la journée, dans ce cas commencez par augmenter la portion de légumes pendant le repas, puis celle de féculents si la faim persiste.

lundi 16 septembre 2013

Comment maigrir des cuisses facilement ?

  La nature est ainsi faite : Les cuisses sont une zone du corps où le gras aime se loger.
Ce phénomène touche en particulier les femmes, et il faut bien reconnaître que ça n'a rien de très esthétique.
Heureusement, il est possible de maigrir des cuisses sans forcément avoir à se lancer dans un régime drastique, mais simplement en prenant quelques bonnes habitudes de vie.


Comment maigrir des cuisses facilement ?



   Le sel : Ennemi public numéro un



Une alimentation trop riche en sodium favorise la rétention d'eau. Il est nécessaire de diminuer la quantité de sel quand on cuisine et de faire attention aux plats cuisinés préparés qui sont souvent très généreux en sel afin de ré-hausser le goût des produits.

Pensez également à choisir une eau gazeuse pauvre en sodium, car certaines marques sont très riches en sel.


   Les crèmes amincissantes pour maigrir des cuisses


On peut trouver de nombreuses crèmes dans les grandes surfaces qui permettent de lutter contre tous les types de cellulite et de raffermir ses cuisses.
Ces crèmes s'appliquent par un massage spécifique qui améliore la circulation du sang.


   Les vertus de l'eau pour vos cuisses


En diminuant sa consommation de sel, on limite la rétention d'eau. Pour éliminer efficacement ces toxines accumulées, le plus simple est de boire au moins 1,5 l d'eau par jour pour profiter de son effet drainant.

Une autre manière d'utiliser l'eau : Le jet d'eau froide.
C'est vrai que ça n'est pas très agréable, mais passer un jet d'eau froide sur ses jambes après sa douche est diablement efficace pour améliorer la circulation du sang et tonifier sa peau.


   Le sport pour tonifier ses cuisses


Pour tonifier et raffermir ses cuisses sur le long terme le plus efficace reste le sport. La natation, l'aquagym, le vélo, ou le roller. Tous ces sports seront très efficaces pour maigrir des cuisses.

vendredi 13 septembre 2013

Comment réduire son appétit facilement et durablement ?

  C'est tellement frustrant d'avoir faim en permanence alors qu'on essaye en même temps de faire attention à sa ligne.
L'appétit c'est la porte ouverte à tous les écarts : grignotage entre les repas, voir la nuit, on se ressert une deuxième assiette à table, on choisit le dessert le plus riche...
Bref, pour maigrir plus facilement il est important d'essayer de réduire son appétit grâce à quelques astuces qui marchent pour tout le monde.


Comment réduire son appétit facilement et durablement ?



   Bien mâcher les aliments réduit l’appétit



Une étude scientifique récente a démontré que mâcher longuement permettait de manger moins tout en se sentant tout autant rassasié.
Cette étude a montré que les personnes qui mangent rapidement mastiquaient environ 15 fois, contre 40 fois pour les personnes qui mangent plus lentement.

Ces chercheurs ont également montré que consommer des aliments solides et consistants apportait une sensation de satiété plus rapide et plus durable dans le temps.



La clé pour réduire son appétit est donc de choisir des aliments consistants et de manger plus lentement pour être rassasié plus longtemps en mangeant moins.



   L'eau comme coupe faim ?


L'eau est un excellent coupe-faim malgré le fait que sa durée d'efficacité soit très limitée.
Une bonne astuce pour réduire son appétit juste avant de passer à table est de boire un ou deux grands verres d'eau pour remplir son estomac 10 à 15 minutes avant de manger.

L'avantage de cette astuce est qu'elle permet de manger à sa faim en comblant les besoins du corps en énergie, mais elle évitera les excès démesurés qui ont tendance à être stockés sous forme de graisses.



   Le petit-déjeuner britannique pour réduire son appétit


Nous le savons déjà, prendre un bon petit-déjeuner est primordiale pour réduire son appétit pendant la journée, mais prendre un petit-déjeuner salé de type "britannique" est encore plus efficace car il permet de se sentir rassasié bien plus longtemps qu'un petit-déjeuner sucré.

Pour ne pas bouleverser toutes ses habitudes, on peut faire un compromis entre sucré et salé en mangeant des œufs pour le salé et des fruits pour le sucré.



CONCLUSION :

Adopter de nouvelles habitudes pour tenter de réduire son appétit n'est pas très compliqué.
Que ce soit en mangeant plus lentement pour mieux contrôler sa sensation de faim, en buvant une grande quantité de liquide avant de passer à table pour remplir en partie son estomac, ou en prenant un petit-déjeuner salé pour être rassasié plus longtemps. Toutes ces astuces ont déjà prouvé leur efficacité pour de nombreuses personnes !

mercredi 11 septembre 2013

5 astuces prouvées pour brûler les graisses rapidement

  Après les excès des vacances, il est temps de perdre quelques kilos pour bien entamer la rentrée.
Plutôt que de s'aventurer dans un long et fastidieux régime, pourquoi ne pas essayer quelques bonnes astuces brûle-graisses ? On dit qu'elles permettraient de brûler les graisses du corps avec un minimum d'efforts. À tester !


5 astuces prouvées pour brûler les graisses rapidement :




   1. Le son d'avoine


Le son d'avoine a été popularisé ces dernières années par des méthodes de régime très tendances comme le régime Dukan.
Il est une source importante en fibres solubles et insolubles qui ont la faculté d'emprisonner une partie des calories que l'on consomme.
 En plus de cet effet brûle-graisses, il présente un autre avantage non négligeable qui est son effet de régulateur d'appétit.

En résumé, en consommant environ une cuillère à soupe de son d'avoine par repas, il aide à éliminer les graisses tout en procurant un effet rassasiant.

   2. Courir à jeun de bon matin


D'accord, ce n'est pas facile de se mettre au sport surtout quand on n'en a jamais fait de sa vie.
Mais faire un footing à jeun est une des astuces les plus efficaces pour brûler les graisses rapidement !
 En effet, en étant à jeun après une nuit de sommeil, l'organisme ne pourra pas puiser l'énergie dont il a besoin dans les aliments que l'on vient de manger. Il ira se servir là où l'énergie est disponible : Dans les graisses stockées.


   3. La boisson citronnée détoxifiante


Pour brûler les graisses plus efficacement, boire une boisson citronnée détoxifiante tous les matins au réveil peut être un atout considérable.
Elle est très simple à préparer et peu coûteuse, il suffit de mélanger le jus d'un citron à un verre d'eau chaude.

   4. Boire des tisanes drainantes


Certaines plantes sont très connues pour leurs effets purifiant et drainant.
La tisane brûle-graisses la plus connue aujourd'hui est certainement celle à base de thé vert, mais il en existe d'autres très efficaces comme celles au thym ou à la cannelle.
En plus, il est possible d'en boire à toutes les heures du jour et de la nuit pour brûler les graisses plus rapidement !

   5. Ne pas boire d'alcool


Il ne s'agit pas d'une astuce supplémentaire pour brûler les graisses stockées, mais plutôt d'un conseil pour vous éviter de faire des efforts pour rien !
En effet, l'alcool étant assimilé très rapidement par l'organisme, il a un effet "anti brûle-graisses" quand il est consommé pendant les repas, car la majorité des calories ingérées sera alors stockée sous forme de gras !
Donc, pour brûler les graisses efficacement, évitons l'alcool !

lundi 9 septembre 2013

4 raisons (parmi d'autres) qui expliquent l'augmentation du taux d'obésité

  Le nombre de personnes qui souffrent d'obésité ne cesse de progresser chaque année.
Les conséquences sur la santé, la vie en société, ou encore l'autonomie des personnes sont désastreuses.

Mais quelles peuvent être les raisons qui expliquent l'évolution de l'obésité ?

Sans grandes prétentions, voici 4 raisons parmi des dizaines d'autres qui peuvent expliquer l'augmentation de l'obésité dans notre société :


   1. On ne mange plus que des plats industriels


Les ménages qui cuisinent deviennent rare, à la place on préfère manger des plats cuisinés préparés industriellement.
Le problème est que les industriels ont tendance à utiliser des aliments de substitution dans leurs plats par soucis de rentabilité.
Par exemple, saviez-vous que l'emmental qui est utile dans la préparation d'une quiche lorraine sera remplacé par une "préparation fromagère" sans que l'on sache réellement ce qui se cache sous cette appellation ? Le goût est peut-être similaire, mais le substitut est souvent beaucoup plus riche en matières grasses, et bien moins nutritif pour le corps.
Au final, on aura tendance à manger en plus grande quantité car ces aliment sont trop peu nutritifs pour nous rassasier.

   2. De moins en moins d'efforts à faire au quotidien


Le progrès technologique nous procure actuellement un confort sans égal dans toute l'histoire de l'humanité.
 Le bémol, c'est qu'il est responsable de l'augmentation de l'obésité car il permet de bouger de moins en moins.
Que ce soit la voiture, le téléphone, l'ascenseur, et surtout internet qui permet aujourd'hui de gérer toutes ses tâches de chez soi, tout ça nous pousse à être de moins en moins actif, et donc à brûler de moins en moins de calories, alors que l’appétit, lui, est toujours là.

   3. La possibilité de manger de tout et n'importe quand


Il y a encore quelques décennies, la nourriture n'était pas aussi abondante dans nos placards. Aujourd'hui, qui n'a pas un paquet de gâteaux ou de chips qui traîne dans sa cuisine ?
L'abondance de nourriture a tendance à entraîner des dérives comme celle de grignoter à toute heure du jour ou de la nuit.
Et nous savons bien maintenant que le grignotage en dehors des repas est une cause majeure de l'évolution de l'obésité.

   4. Le stress de plus en plus présent


Nous vivons dans une société de plus en plus stressée. Nous sommes anxieux par rapport à notre avenir et celui de nos proches, la frontière entre travail et vie privée est de plus en plus mince, et la période de grave crise économique que nous vivons n'arrange rien.

Et malheureusement, comme si tout cela ne suffisait pas, il a été prouvé qu'il existait un lien entre alimentation et stress.
En clair, plus nous sommes stressés, plus nous mangeons en quantité importante et plutôt des aliments riches en matières grasses.


Fin des 4 raisons (parmi d'autres) qui expliquent l'augmentation du taux d'obésité.

vendredi 6 septembre 2013

Mes deux astuces pour rattraper un écart alimentaire

  Si tout comme moi vous n'avez pas envie de vous priver car vous souhaitez continuer à manger avec plaisir, mais qu'en même temps, vous voudriez garder la ligne et ne pas prendre de poids, et bien je vous invite fortement à lire ce qui va suivre.

Car contrairement à ce que l'on pourrait croire, vous allez voir qu'il est tout à fait possible de manger des pâtisseries, hamburgers, frites, pizzas, etc... tout en conservant un poids stable.

J'applique ces méthodes pour rattraper un écart alimentaire depuis un peu plus d'un an. Elles ne sont peut-être pas très académiques, mais elles ne m'ont encore jamais trahi.



Méthode 1 : Rattraper un écart alimentaire en arbitrant sur les calories d'un jour à l'autre.



Les besoins énergétiques moyens d'un adulte sont de 2000 kcal par jour. Avec ce repère il est possible de savoir quand on fait un écart en estimant approximativement le nombre de calories que l'on ingère.


Du coup, je peux "rattraper" un écart sur les jours qui suivent.

Par exemple, si le lundi je consomme 2500 kcal, le mardi j'essaierai de ne consommer que 1500 kcal pour que la moyenne sur les deux jours soit de 2000 kcal.


Mais comme je ne veux plus m'imposer un quelconque régime alimentaire, il peut arriver que le mardi je consomme un peu plus de calories, disons 1800 kcal. Dans ce cas, le mercredi il me restera toujours 300 kcal à rattraper, et ainsi de suite.

De cette façon, je suis certain de rattraper tous mes écarts.

Bien sur, mes calculs restent très approximatifs car je ne pèse pas tous les aliments que je mange.
Mais ce n'est pas grave, car cette méthode me sert surtout à ne pas exagérer dans mes excès.

Et la preuve la plus probante de son efficacité est que mon poids reste stable d'un mois à l'autre.



Méthode 2 : Rattraper un écart alimentaire en faisant du sport



La deuxième méthode repose sur le même mécanisme de compensation que la première. Sauf qu'ici, plutôt que de me priver en nourriture, je fais du sport pour compenser les excès en brûlant des calories.


Voir les dépenses caloriques par sport : Quel sport pour maigrir ?



Le principe est donc le même que précédemment, si le lundi je consomme 2500 kcal alors que mes besoins caloriques ne sont que de 2000 kcal. J'ai un "surplus" calorique de 500 kcal.

Je sais qu'une heure de vélo à allure moyenne permet de brûler un peu plus de 300 kcal.
Pour rattraper mon écart alimentaire, je pratiquerai donc environ 1h30 de vélo en une ou plusieurs séances les jours qui suivent mon excès.


En plus de permettre de manger plus, le deuxième avantage de cette méthode est que le sport permet de se muscler, et donc de tonifier son corps.




Note :

Il faut bien comprendre que le but n'est pas de rattraper chaque écart à la calorie ou au gramme près.

Comme je l'ai dit précédemment, l'important est surtout de prendre l'habitude de compenser ses excès en utilisant une de ces méthodes.

Car comme vous l'entendez souvent, ça n'est pas un simple écart qui fait prendre du poids, mais plutôt quand on commence à les multiplier tous les jours sans en être conscient. D'où l'intérêt de prendre l'habitude de rattraper ses écarts alimentaires.

mercredi 4 septembre 2013

Avoir un ventre plat rapidement en 4 étapes

  Perdre du poids est déjà une étape difficile en soi, mais obtenir un ventre plat l'est encore davantage.
En effet, la solution pour avoir un ventre plat ne repose pas uniquement sur une perte de poids ou de masse graisseuse, mais également sur une bonne alimentation, et la pratique d'exercices physiques pour gainer efficacement son ventre.

Avoir un ventre plat rapidement en 4 étapes :




1. On évite tous les aliments qui favorisent la rétention d'eau



Pour obtenir un ventre plat et le conserver, il est préférable d'éviter les aliments qui auront tendance à favoriser la rétention d'eau. C'est le cas de tous les aliments fortement salés ou sucrés.

Il faut également se méfier des produits laitiers qui ont tendance à provoquer des ballonnements à cause de la fermentation.



2. On pratique de l'exercice physique



L'exercice physique dans le but d'avoir un ventre plat a deux finalités :

- Perdre de la masse graisseuse
- Tonifier son ventre


Si on souhaite perdre du gras, dans ce cas il faut privilégier les sports d'endurance comme la course à pied, le vélo, ou encore la natation.
La pratique régulière de ces activités permet de brûler de nombreuses calories, et donc de perdre du gras très rapidement.


Pour tonifier son ventre, il faut pratiquer des exercices localisés de gainage.
L'exercice le plus simple qui ne nécessite aucun matériel et qui peut se pratiquer chez soi comme n'importe où ailleurs sont les abdominaux.


Pour plus d'efficacité il est préférable de diviser sa séance d'abdominaux en séries.

En clair, plutôt que de faire 100 abdos à la suite, il sera plus efficace de faire 4 séries de 25 abdominaux avec un temps de repos entre chaque série qui peut varier de 30 à 60 secondes en fonction de l'essoufflement.



3. On consomme régulièrement des boissons drainantes



Quoi de mieux que la possibilité d'obtenir un ventre plat en se préparant des boissons drainantes 100% naturelles ?

En effet, certaines plantes ont la faculté de lutter contre la rétention d'eau qui est le grand ennemi du ventre plat ! C'est le cas du thé vert, du pissenlit, de l'orthosiphon, de la verge d'or, ou de la piloselle.

D'autres plantes permettent de stimuler le système digestif, et donc de faciliter la digestion. Il s'agit de la réglisse, du gingembre, et de la menthe poivrée.


L'utilisation de ces plantes sous la forme de boissons devient pleinement efficace uniquement quand elles sont consommées quotidiennement et en parallèle d'une alimentation saine.



4. On pratique des soins pour avoir un ventre plat



En complément d'une bonne alimentation et d'exercices physique, il peut être intéressant d'utiliser des crèmes amincissantes pour avoir un ventre plat plus rapidement.

Ces crèmes qui peuvent s'acheter dans toutes les grandes surfaces ont un effet drainant sur la zone d'application.
Elles aident à déstocker plus facilement les graisses situées sur le ventre. Il suffit de les appliquer sur la zone que l'on souhaite drainer, puis de bien masser pour stimuler la circulation.

lundi 2 septembre 2013

Quels sont nos besoins en protéines ?

  Le rôle des protéines est capital dans l'évolution de notre poids.
La preuve est que d'un côté de plus en plus de régimes nous font perdre du poids grâce à une alimentation hyperprotéinée, mais de l'autre, les sportifs se basent également sur ce type de régime pour prendre du poids.

Cela signifie aussi qu'il faut bien s'informer et suivre un régime adapté à sa propre situation si on veut atteindre ses objectifs et ne pas obtenir un résultat opposé à celui espéré. Concrètement, quel est le rôle des protéines ? Quels sont nos besoins en protéines ?



   Alimentation et protéines



Si de nombreux régimes se basent sur une alimentation hyperprotéinée, c'est pour trois avantages que procurent ces nutriments :

Premièrement, les protéines sont les nutriments qui prennent le plus de temps à être absorbés par l'organisme. Du coup, ce sont elles qui apportent la meilleure sensation de satiété dans le temps.


Deuxièmement, une alimentation riche en protéines assure le maintien, voir le développement, de la masse musculaire.
C'est particulièrement important dans un régime hypocalorique où les muscles peuvent littéralement fondre en quelques semaines quand nos besoins en protéines ne sont pas respectés. Résultat : On perd des kilos sur la balance, mais il s'agit de muscles et non pas de gras.
Les protéines permettent donc de préserver les muscles et de perdre en majorité du gras.


Troisièmement, notre organisme a la faculté d'utiliser les protéines pour venir palier à un manque de glucides ou de lipides. L'inverse est impossible. C'est pourquoi il y a autant d'intérêt à suivre un régime alimentaire hyperprotéiné en limitant ses apports en glucides et lipides.




   Connaître ses besoins en protéines 



Nos besoins en protéines dépendent de nombreux facteurs : Âge, poids, niveau d'activité physique, objectifs.

L'apport nutritionnel moyen pour un adulte est situé entre 0,8 et 1g de protéines par kilo.
C'est à dire qu'un adulte de 70 kilos avec une alimentation classique consommera chaque jour entre 56 et 70g de protéines.

Pour les personnes qui pratiquent régulièrement un sport d'endurance, il est conseillé de consommer entre 1,2 et 1,4g de protéines par kilo uniquement pour conserver sa masse musculaire.

Pour les pratiquants de musculation qui ont pour objectif de gagner de la masse musculaire, il est conseillé de consommer au moins 1,5g de protéines par kilo. Il est possible de monter ponctuellement (pas plus de quelques semaines) jusqu'à 2g de protéines par kilo.

Pour une personne qui suit un régime hyperprotéiné sans pratique intensive d'une activité physique, les besoins en protéines se situeront aux alentours de 1,5g par kilo.


CONCLUSION

Que l'on souhaite faire un régime pour perdre du gras, ou prendre du muscle, le rôle des protéines est tout aussi important.

En ajustant notre apport nutritionnel en fonction de nos besoins en protéines, les bénéfices seront nombreux : Meilleure satiété, préserver ou développer sa masse musculaire, ou palier à un déficit en glucides ou lipides, très utile quand on souhaite perdre du poids. Les protéines méritent donc bien tout l'intérêt qui lui est porté.