vendredi 28 juin 2013

Les bonnes habitudes alimentaires pour rester mince (PARTIE 2)

  Deuxième et dernière partie des 8 bonnes habitudes alimentaires pour rester mince :


   Ne jamais modifier brusquement son alimentation


L'organisme aime se régler comme une machine de précision. Un changement trop brutal dans votre alimentation pourrait engendrer des conséquences fâcheuses.
Par exemple, si vous décidez de vous priver de nourriture pendant toute une journée, l'organisme, poussé par son instinct de survie, diminuera son métabolisme de base et fera le maximum de réserves dès que vous mangerez à nouveau.

C'est pourquoi il faut toujours diminuer ou augmenter son apport calorique progressivement sur plusieurs jours. Jamais du jour au lendemain.


En fait, il ne faut pas perdre de vue que le principal objectif de l'organisme est d'assurer sa survie.
De ce point de vue là, le fait qu'il se mette à dépenser moins d'énergie, et à stocker plus quand l'apport calorique baisse brutalement, est tout à fait logique.



   Manger des fruits et légumes tous les jours


Le fameux slogan "Mangez 5 fruits et légumes par jour" est dans tous les esprits.
Et contrairement à une croyance populaire, l'état n'a pas crée une telle campagne uniquement pour vendre plus de fruits et légumes.

Ces aliments sont en effet plein de bienfaits pour la santé : Ils sont plein de vitamines, de fibres et aident à prévenir l'oxydation de nos cellules.

D'ailleurs tous ont des vertus différentes, il ne faut donc pas hésiter à varier son alimentation pour profiter de tous leurs bienfaits.

Manger des fruits et légumes tous les jours est une des bonnes habitudes alimentaires les plus essentielles pour conserver un bon équilibre.



   Bien s'hydrater


Nous sommes constitué à 60% d'eau. Demeurer bien hydraté est donc essentiel pour se sentir bien dans son corps.

S'hydrater correctement, c'est ne pas attendre d'avoir soif pour boire.
Si vous avez soif, c'est que vous êtes déjà déshydraté.


La déshydratation a plusieurs conséquences qui peuvent être plus ou moins sérieuses suivant votre état de santé : Fatigue, diminution des performances, troubles digestifs, etc.


Boire abondamment permet également de réduire la sensation de faim.
En effet, il est bien connu que boire un grand verre d'eau froide 10 à 15 minutes avant un repas aide à manger en quantité moindre.



   Manger moins de sucreries


Manger moins de sucreries est probablement une des bonnes habitudes alimentaires les plus difficiles à respecter pour beaucoup de personnes.


En plus d'être très caloriques, les sucreries ont un effet pratiquement nul sur la satiété.
Pire encore, en mangeant des sucreries vous provoquez des pics d'insuline qui auront pour conséquence de vous donner encore plus faim après quelques minutes seulement.

Plutôt que de grignoter des sucreries, il est plus intéressant de manger un en-cas avec une véritable valeur nutritive comme un sandwich au blanc de poulet, ou du fromage blanc mélangé à des fruits frais.

mercredi 26 juin 2013

Les bonnes habitudes alimentaires pour rester mince (PARTIE 1)

  Stabiliser son poids avec notre mode de vie actuel qui tend vers de moins en moins d'activité physique et une alimentation de plus en plus riche en gras, n'est pas une mince affaire. C'est encore plus difficile juste après un régime où le principal défi est de déjouer l'effet yoyo.

Pour vous aider à ne pas reprendre de poids, voici 8 bonnes habitudes alimentaires pour rester mince :



   Manger au moins 3 fois par jour


Faire 3 véritables repas par jour est une des bonnes habitudes alimentaires les plus importantes.
En apportant régulièrement de l'énergie à votre organisme celui-ci s'adaptera, et aura tendance à moins stocker de gras.

C'est en effet une erreur que font beaucoup de personnes en voulant maigrir en sautant des repas, ce qui a pour seul effet de stresser l'organisme qui se met à faire des réserves de gras pour prévenir toute privation futur : C'est l'effet yoyo.



   Manger équilibré


Pour stabiliser son poids, et se sentir bien dans son corps, une alimentation équilibrée est un facteur important.

Vous devez consommer à chaque repas une source de protéines, des glucides, des fibres, mais également des bons lipides (provenant de l'huile d'arachide par exemple) qui ont de nombreux bienfaits sur le corps.
Par contre, il faut limiter la quantité de lipides provenant des produits industriels transformés.

Pensez également à manger chaque jour des fruits et légumes pour leurs apports en vitamines et minéraux.



   Manger moins le soir


Le soir, il est intéressant de limiter sa consommation de glucides, et de privilégier les sources de protéines non grasses (viande blanche, poisson non gras) et les fibres alimentaires (légumes verts).
En effet, les glucides apportent de l'énergie qui n'est pas vraiment indispensable quelques heures avant d'aller se coucher.

Cependant, il est important de faire un vrai repas complet, et de consommer une bonne part de viande/poisson/œuf, et des légumes verts à volonté qui vous permettront de vous sentir rassasier pendant longtemps.



   Limiter sa consommation de sel


Le sodium contenu dans le sel a de nombreux effets néfastes sur la santé.

Le plus indésirable étant qu'il peut provoquer de sérieux problèmes cardio-vasculaires.

Mais une trop grande consommation de sel engendre également une rétention d'eau, phénomène auquel les femmes sont particulièrement sensibles.

Sans pour autant supprimer totalement le sel de votre alimentation, il serait sage d'en diminuer son utilisation et d'essayer de le remplacer par des épices quand il s'agit de relever le goût de vos plats.

Limiter sa consommation de sel est véritablement une des bonnes habitudes alimentaires les plus sages pour prendre soin de sa santé.


La suite de nos bonnes habitudes alimentaires pour rester mince dans la deuxième partie à venir.

lundi 24 juin 2013

Pourquoi être motivé pour maigrir est le plus important ?

  Régime hypocalorique, hyper protéiné, régime fruits, régime soupe, etc.
Il existe des centaines (si ce n'est pas des milliers) de méthodes pour maigrir toutes très différentes, et toutes avec leurs adeptes et leurs déçus...
Parmi ces régimes, certains sont très restrictifs, d'autres demandent de faire du sport, d'autres offrent au contraire une grande liberté.

Bref, ils sont tous très différents dans leur manière d'aborder la perte de poids.

Pourtant, tous les régimes du monde ont un point commun : Ils demandent d'être motivé pour maigrir.

Sans cet ingrédient, les chances de réussir à perdre du poids deviennent pratiquement inexistantes.

C'est pourquoi aujourd'hui je souhaite défendre l'idée que dans un régime, la motivation représente à elle seule 80% du chemin à parcourir.



En effet, il est impossible de suivre un régime aussi génial soit-il sans avoir un minimum de motivation pour perdre du poids. Ou alors, vous abandonnerez après deux jours.


Et c'est tout à fait logique, comment trouver la volonté de mieux manger en modifiant profondément ses habitudes alimentaires sans être motivé pour maigrir ? Comment se convaincre d'aller faire une séance de sport avant ou après une longue journée de travail sans avoir suffisamment envie de maigrir ? C'est impossible !


Parmi les témoignages que l'on peut recueillir, on entend d'ailleurs plus de personnes qui ont réussi à maigrir sans suivre de régime plutôt que l'inverse.

Bien sur, un véritable régime, bien structuré est une aide précieuse pour réussir à maigrir.
Un bon régime peut même permettre d'entretenir la motivation pour perdre du poids.



Ce qu'il faut retenir, c'est qu'avant de se mettre à la recherche du régime idéal, il faut se demander si l'on est vraiment motivé pour maigrir.

Ce n'est pas seulement "avoir envie de maigrir" qui est requis, mais ressentir une véritable motivation profonde pour être capable de modifier son alimentation et sa façon de vivre.




Si vous êtes à la recherche de motivation pour maigrir, lisez :

Comment retrouver la motivation pour perdre du poids ?


15 bonnes raisons de retrouver la motivation pour maigrir

vendredi 21 juin 2013

3 idées faciles à suivre pour retrouver un ventre plat avant les vacances

  La température grimpe et avec elle cette obsession qui se fait de plus en plus pressante : Retrouver un ventre plat pour se sentir mieux dans son corps.
Mais vouloir perdre du ventre ne veut pas dire envie de se lancer dans un régime draconien.
Bonne nouvelle, ce n'est pas une nécessité !
Pour vous en convaincre voici 3 idées faciles à suivre pour retrouver un ventre plat avant les vacances :



   Je limite les glucides le soir


Une astuce bien connue des adeptes des régimes en tous genres, et qui reste très efficace, est de limiter l'apport en glucides après 17h pour consommer essentiellement des protéines et fibres.

En clair, il faut limiter la quantité de riz, pâtes, et de pain le soir.
Une assiette typique pour votre dîner pourrait être 100g de viande blanche, 2 ou 3 cuillère à soupe de riz, et des légumes verts à volonté.

Il faut toujours manger une source de protéines, car c'est elle qui servira à vous rassasier jusqu'au lendemain matin.


En utilisant cette méthode vous réduirez considérablement votre apport calorique en fin de journée évitant ainsi à votre organisme de stocker l'énergie en surplus.



   Je fais 30 minutes de sport par jour


Faire du sport pour retrouver un ventre plat plus rapidement est une bonne idée car en pratiquant une activité physique vous augmenterez votre dépense énergétique journalière, ce qui entraînera une perte de poids très rapide.

Il n'est pas question ici de faire des heures de sport ou de vous faire souffrir.

Imposez-vous seulement 30 minutes de sport par jour pendant toute la durée de votre régime.
En plus, l'été permet de porter son choix sur des sports très agréables tels que le vélo, la natation, le tennis... Bref, de quoi perdre du ventre tout en passant un bon moment et tout ça en seulement 30 petites minutes par jour !



   Je tonifie mon ventre


L'apparence de votre ventre n'est pas uniquement dû à votre taux de masse graisseuse.
En fait, même quelqu'un de très maigre peut avoir un ventre d'une allure disgracieuse si celui-ci n'est pas assez musclé par manque d'activité physique.

Travailler vos abdos vous permettra de vous tonifier et de retrouver un ventre plat plus rapidement.
Mais rassurez-vous, vous n'aurez pas à subir de longues séances de musculation.

L'exercice proposé ici s'effectue en 5 minutes par jour. La clé de son succès résidera dans la régularité.

Pour pratiquer vos abdominaux, allongez-vous sur le sol, dos et tête bien à plat, puis relevez vos jambes serrées jusqu'à votre poitrine. Revenez ensuite à la position initiale.

Faites 4 séries de 10 répétitions par jour, puis augmentez progressivement jusqu'à 4 séries de 25 répétitions.

En étant assidu à cet exercice, votre ventre va se tonifier très rapidement et vous apercevrez les premiers résultats après quelques semaines seulement.

Cet exercice est également idéal pour perdre du ventre car il permet de brûler plus de calories !

mercredi 19 juin 2013

Les dangers d'une alimentation riche en matières grasses

  Les graisses ont beau être essentielles pour notre équilibre, notre alimentation moderne nous amène de plus en plus à avoir une alimentation riche en matières grasses. Mais quels sont les effets, les risques, voir les dangers pour la santé ?


Les dangers d'une alimentation riche en matières grasses :


Les mauvaises graisses, bien qu'acceptables en petite quantité, peuvent avoir des effets néfastes sur la santé.

Le risque principal est celui que fait peser une alimentation grasse sur le système cardiaque et vasculaire.


Mais il ne faut pas pour autant chercher à éliminer toutes les graisses de sa nourriture.
D'ailleurs dans une alimentation équilibrée, on considère que la part de lipides représente 20 à 30% des apports nutritionnels.

En fait, il ne faut pas à tous prix chercher à supprimer les matières grasses, mais plutôt bien les trier pour ne choisir que celles qui ont des bienfaits pour la santé.

Les graisses porteuses de bienfaits sont les graisses mono-insaturées et poly-insaturées que l'on retrouve dans les huiles végétales (huile d'olive, huile de colza, de tournesol, de noix...).

L'idéal est de varier autant que possible, car chaque huile apporte des bénéfices différents.
Une consommation "normale" est une quantité de l'ordre de une à deux cuillères à soupe par jour que ce soit en cuisson ou en assaisonnement.


A l'inverse, les graisses auxquelles il faut faire attention sont les acides gras saturés que l'on retrouve dans les graisses animales.

Elles sont souvent l'une des principales causes d'un trop fort taux de cholestérol.

Pour diminuer son apport en acides gras saturés, il faut limiter sa consommation de viandes grasses (agneau, porc...) et de charcuterie.
N'oublions pas également la crème fraîche et le beurre qui sont très riches en acides gras saturés.



Pour lutter contre le surpoids, il est important d'éviter d'avoir une alimentation riche en matières grasses.

En effet, gardez à l'esprit que les lipides sont les nutriments les plus riches en calories. Là où 1g de protéines ou de glucides représente 4 calories, 1g de lipides représente 9 calories. Soit plus du double de calories qui sera stockée par le corps !




Bref, en diminuant votre apport en matières grasses vous diminuez les risques d'obésité, le risque de cholestérol, et vous protégerez mieux vos artères.

lundi 17 juin 2013

Comment perdre quelques kilos rapidement en 3 étapes ?

  Pour perdre quelques kilos rapidement, se lancer dans un régime restrictif n'est pas une obligation.
Il est possible de perdre 2 à 5 kilos en rééquilibrant son alimentation et en adoptant quelques bonnes habitudes.

Comment perdre quelques kilos rapidement en 3 étapes :


   1. Je simplifie mes repas


Pour recentrer son alimentation en toute simplicité sans devoir contrôler chaque aliment et calculer toutes les calories consommées, la méthode la plus efficace est de simplifier ses repas.

Si vous avez l'habitude de manger une entrée, puis du pain et du fromage, puis un plat, éventuellement un deuxième, puis un dessert, etc... il est particulièrement difficile de contrôler son alimentation en mangeant autant de choses différentes.
La meilleure solution est d'opter pour la simplicité plutôt que la multiplication des plats, c'est à dire un repas composé d'un plat principal et d'un dessert.

De cette façon vous vous rendrez mieux compte de ce que vous mangez, et cela vous évitera de manger plus qu'il ne le faut.



   2. Je fais de l'activité physique


Pour perdre quelques kilos rapidement, l'augmentation de la dépense énergétique est un facteur de succès important.

En effet, notre mode de vie qui tend de plus en plus à nous rendre sédentaire ne favorise pas l'activité physique.

En faisant davantage d'activité physique, vous brûlerez plus de calories et augmenterez votre métabolisme de base.

De plus, sachez que la pratique d'un sport favorisera le développement des muscles.
Une masse musculaire plus importante permet d'augmenter le métabolisme de base, sans efforts, simplement pour être "entretenue" par le corps.



   3. Je continue à me faire plaisir


On peut perdre du poids tout en continuant à se faire plaisir sans fringales toute la journée.

Se faire plaisir est même un facteur important dans un régime, c'est ce qui vous fournira la motivation nécessaire pour faire durer votre régime et ne pas abandonner après 3 jours !

Vous pouvez très bien vous accorder 2 à 3 joker par semaine.
Un joker est un repas composé de : charcuterie, plat en sauce, fast-food, pâtisserie, confiserie, etc...

De cette façon vous pouvez continuer à vous faire plaisir tout en restant raisonnable.



CONCLUSION

Perdre quelques kilos rapidement ne nécessite pas de se lancer dans un régime complexe.
Bien au contraire en adoptant trois bonnes habitudes on peut entamer une perte de poids : Simplifier ses repas pour baisser son apport calorique, pratiquer de l'activité physique pour augmenter sa dépense énergétique, et continuer à se faire plaisir pour garder la motivation.

samedi 15 juin 2013

Comment manger équilibré au bureau ?

  Vouloir manger équilibré au bureau est rapidement un véritable casse-tête quand on décide de faire attention à son alimentation.

Nous n'avons pas forcément le temps, ni l'espace pour faire un véritable repas complet au bureau.
Pourtant nous allons voir qu'en s'organisant un peu, il est très simple de se préparer un bon déjeuner au bureau.



Pour manger équilibré au bureau et ne pas être soumis à l'imprévu, mieux vaut préparer son déjeuner à l'avance.

Le déjeuner doit être constitué d'une source de féculents, d'une portion de légumes et d'une bonne source de protéines qui vous fourniront l'énergie nécessaire pour affronter un long après-midi, en plus de vous rassasier jusqu'au dîner.


Pour emporter votre déjeuner vous pouvez utiliser des boîtes hermétiques, très pratiques pour conserver, cuire, et manger son repas.
On peut aussi y mettre les restes de la veille, et les réchauffer facilement au micro-onde.


Le déjeuner estival idéal est une salade composée, à la fois rafraîchissante, rassasiante et rapide à préparer.

On mélange du thon, des pâtes/riz, des crudités, et on y ajoute un peu de sauce allégée. Et voila ! Un bon plat équilibré qui se mange facilement auquel on pourra ajouter un fruit ou un yaourt en dessert.


Encore plus pratique pour manger sur le pouce, il est possible de faire d'un sandwich un véritable repas complet pour manger équilibré au bureau.

Le pain est une bonne source de féculents, vous pouvez par exemple préparer un sandwich au blanc de poulet auquel vous ajouterez quelques feuilles de salades et des rondelles de tomates.

Il est également possible de trouver des sandwichs dans la plupart des boulangeries autour des zones de bureaux.
Si vous achetez votre sandwich, choisissez en un avec une source de protéines (Poisson/viande) pour être certain d'être bien rassasié.

En revanche, prenez garde aux sandwichs riches en matières grasses notamment en mayonnaise et en beurre.


Bref, manger équilibré au bureau est possible en emportant son repas, et à condition de faire preuve d'un minimum d'organisation.

vendredi 14 juin 2013

La cuisine légère et diététique pour maigrir ou garder la ligne

  Pour perdre rapidement du poids sans pour autant se priver, mieux vaut faire le choix d'une cuisine légère et diététique qui vous permettra de préparer des plats contenant moins de calories, mais avec toujours autant de saveurs.
En plus, cuisiner léger et diététique n'est pas aussi compliqué qu'on voudrait bien le croire !




Cuisiner light c'est en fait jouer sur trois facteurs dans la préparation de vos plats : la cuisson, l'assaisonnement et l'allègement de vos recettes.



   La cuisson


On ne se rend pas compte à quel point la cuisson avec des matières grasses (huile, beurre) peut augmenter le total calorique de nos plats.

Cuisiner léger et diététique c'est donc choisir des modes de cuisson qui ne requièrent pas l'ajout de matières grasses.

C'est le cas de la cuisson à la vapeur qui a en plus l'intérêt de préserver les minéraux et vitamines des aliments.
Vous pouvez cuire vos légumes (Chou, brocolis, carottes, courgettes...), mais aussi certains poissons de cette manière.

Pour vos viandes, vous pouvez les faire cuire au four ou au grill en y ajoutant quelques herbes ou épices pour en relever le goût.


Pour vos tartes, quiches, ou gâteaux à cuire au four, optez pour un moule en silicone ou tapissez vos moules de papier cuisson pour éviter d'avoir à les graisser.

Et pour les aliments qui nécessitent une cuisson à la poêle, la meilleure solution pour rester dans le cadre d'une cuisine légère et diététique est d'investir dans une poêle avec revêtement antiadhésif pour cuire sans ajouts de matières grasses.



   L'assaisonnement


L'assaisonnement joue un rôle très important dans le total calorique d'un plat, surtout quand on est friand de sauce vinaigrette, mayonnaise, ou autre sauce barbecue.

Pour assaisonner vos aliments, préférez dans un premier temps l'utilisation d'herbes aromatiques et d'épices plutôt que les sauces grasses.


Mais rassurez-vous, il est tout à fait possible d'utiliser une sauce légère comme la moutarde (Plutôt que la sauce barbecue, délicieuse mais extrêmement calorique !)


Mais comme cuisiner léger et diététique c'est aussi continuer à se faire plaisir. Vous pouvez préparer vos propres sauces à la fois gourmandes et allégées en calories.

Par exemple, pour préparer une sauce salade au yaourt mélangez :

- 100g de yaourt ou fromage blanc 0%
- 1 cuillère à café de vinaigre
- 1 cuillère à café de moutarde
- + épices et herbes selon vos goûts

Encore plus gourmand, il est très facile de préparer sa propre mayonnaise allégée en remplaçant l'huile par du fromage blanc.
La recette :

- 100g de fromage blanc 0%
- 1 cuillère à café de moutarde
- 1 jaune d’œuf
- Un peu de sel





   Alléger vos recettes


La cuisine légère et diététique consiste aussi à faire preuve d'ingéniosité en modifiant légèrement les recettes trop caloriques, que ce soit en utilisant un équivalent "light", voir en substituant carrément un ingrédient par un autre.

La priorité est d'utiliser des produits allégés :

Plutôt que le lait entier, optez pour du lait demi-écrémé, voir écrémé si vous aimez.

Le beurre étant extrêmement calorique, faites le choix d'un beurre allégé.

De même pour la confiture, l'équivalent allégé à une teneur moins élevé en sucre, ce qui réduit son total calorique d'environ un tiers !

Pour vos recettes sucrées, optez pour de l'édulcorant de cuisson, ou du fructose. Ce dernier a pour particularité de sucrer deux fois plus que le sucre blanc à quantité égale.



Dans certaines recettes il est possible de substituer certains ingrédients.

Par exemple, saviez-vous que pour la plupart des gâteaux qui nécessitent du beurre, il était possible de remplacer la quantité de beurre en faisant un mélange moitié yaourt 0% / moitié beurre sans pour autant modifier la texture de votre gâteau.
De quoi alléger considérablement le total calorique de vos desserts !



Grâce à ces conseils, c'est maintenant à votre tour de cuisiner léger et diététique que ce soit pour maigrir ou garder la ligne !

jeudi 13 juin 2013

Comment déjouer l'effet yoyo tout en se faisant plaisir ?

  Après un régime, la plus grosse difficulté est de réussir à déjouer l'effet yoyo.
Souvent on recommandera au patient de mettre en place un plan alimentaire restrictif pour s'assurer qu'il continu à maintenir une alimentation équilibrée.

Mais soyons honnête, il est tout à fait légitime qu'une personne souhaite s'autoriser quelques plaisirs après un régime qui aura duré plusieurs semaines.
Mais dans ce cas, le risque est de retomber dans ses travers et d'être victime du fameux "effet yoyo" qui lui fera reprendre tout le poids perdu en quelques semaines seulement.

Alors comment déjouer l'effet yoyo tout en se faisant plaisir ?


Pour déjouer l'effet yoyo sans aucune restriction, je vous recommande la solution du contrôle calorique.
C'est à dire de calculer l'apport calorique des aliments que vous mangez.
De cette façon, vous savez exactement quand vous pouvez vous faire plaisir, et quand il faut vous arrêter.

Il ne s'agit pas de tout calculer au gramme près (surtout pas !!), mais plutôt de faire une estimation moyenne.
Il est important de ne pas chercher à tout contrôler et peser chaque aliment, car vous resteriez dans un état d'esprit "régime". Et donc toujours potentiellement sujet à l'effet yoyo.

D'après mon expérience, même si la méthode de "l'estimation moyenne" est peu précise, elle est suffisante pour maintenir son poids à l'équilibre.
Le but est simplement d'éviter de prendre l'habitude de manger quotidiennement à +30 ou +50% de sa dépense énergétique quotidienne.

Pour contrôler son apport calorique sans forcément passer des heures à tout calculer, il faut connaître la composition calorique de certains aliments de base.

Par exemple :

100g de baguette de pain : 285 calories
100g de chocolat noir : Aux alentours de 550 calories
1 barre chocolatée : Entre 200 et 300 calories
1 pâtisserie : Entre 300 et 500 calories
100g de féculents pré-cuisson : Environ 350 calories
1 verre de lait demi-écrémé : 85 calories
1 cuillère à café de confiture : 40 calories

En connaissant le nombre de calories que renferment ces aliments de base, vous serez en mesure d'estimer en quelques secondes ce que vous mangez. Pas de mal de tête en perspective donc !

De même, ne cherchez pas à tout apprendre d'un coup.
Ne vous inquiétez pas, au fur et à mesure vous retiendrez la composition calorique des aliments que vous avez l'habitude d'acheter.

Par exemple, j'adore le blanc de poulet en tranches. Et comme j'en ai tout le temps dans mon réfrigérateur, je sais qu'une tranche de blanc de poulet contient un peu moins de 50 calories.

Pour le pain, je sais qu'une baguette de pain de mon boulanger fait environ 250g.
Donc si je mange l'équivalent d'un tiers d'une baguette, soit environ 80g, j'aurai consommé environ 230 calories.

Cela peut paraître très compliqué à première vue, mais c'est une habitude qui se prend très rapidement, et qui ne demande pas d'effort particulier (En tous cas, moins que de faire des semaines de régime, ou de culpabiliser pendant des heures pour un écart).


Compter les calories est une première étape, mais pour savoir quand s'arrêter, il est nécessaire de connaître sa dépense énergétique journalière.
Les besoins en calories moyens d'un être humain se situent aux alentours de 2000 calories par jour. Mais cela varie en fonction de l'âge, du poids, du sexe, et de l'activité physique de la personne en question.


Pour estimer votre dépense énergétique journalière, commencez par manger 2000 calories par jour, et pesez-vous une fois par semaine.

Si vous prenez du poids, diminuez vos apports par palier de 100-200 calories par jour. Si après une semaine vous avez perdu du poids, augmentez vos apports jusqu'à atteindre l'équilibre.

De cette manière, au fil des semaines vous serez en mesure de connaître précisément votre dépense énergétique journalière.

Et croyez-moi, à partir du moment où vous connaissez vos besoins, et que vous êtes capable de contrôler ce que vous mangez, vous êtes parfaitement armé pour déjouer l'effet yoyo et ne plus jamais avoir à subir un régime restrictif !

De quoi s'autoriser chocolat, pâtisseries, fast-food à volonté...mais sans dépasser ses besoins caloriques!

mercredi 12 juin 2013

comment sculpter son corps naturellement ?

  Sculpter son corps ne va pas forcément de pair avec transpirer pendant des heures dans une salle de gym de centre-ville.

Vous allez voir qu'il est tout à fait possible de sculpter son corps en effectuant des activités qui peuvent être plaisantes, mais aussi plus naturelles que l'utilisation de machines de musculation.



Comment sculpter son corps naturellement ?



Sachez qu'il est possible de tonifier son corps au quotidien, sans grand effort, en modifiant simplement quelques unes de vos habitudes.

Par exemple, en prenant les escaliers plutôt que l'ascenseur quand le choix se présente. Vous vous dites certainement que c'est d'une banalité extrême !
Et pourtant, en faisant le choix de prendre les escaliers, c'est choisir de tonifier tout le bas de son corps : Jambes, cuisses, fessiers.

Evidemment ce n'est pas en montant quelques escaliers de temps en temps que l'on va obtenir un corps d'athlète.
Mais c'est l'idée qu'il faut retenir. Celle d'apprendre à renoncer à certaines habitudes confortables, et à opter pour la solution qui fera travailler vos muscles : C'est la musculation naturelle.


Mais il est également possible de sculpter son corps naturellement en faisant des activités plus ludiques.



Par exemple :


   L'aquagym
(Voir Quels sont les bienfaits de l'aquagym ?)


Pour sculpter son corps naturellement, l'aquagym est un sport tout indiqué.

En effet, le corps étant immergé, il est soumis à l'effet de résistance que produit l'eau. Celui-ci permet de travailler avec intensité les muscles, et tout ça, sans effort important.

En plus, en faisant de l'aquagym vous travaillez tous les muscles de votre corps, aussi bien la partie haute que basse de manière harmonieuse.

Les bienfaits de l'aquagym ne sont pas une légende, car en plus de tonifier votre corps, cette activité permet de renforcer le dos et de lutter très efficacement contre la cellulite.



Mais l'aquagym n'est pas la seule activité plaisante qui permet de sculpter son corps, vous pouvez tonifier votre corps :


 - En faisant une balade en vélo

 - En pratiquant la danse

 - En pratiquant l'escalade

 - En faisant du tennis


 -...

mardi 11 juin 2013

Les équivalences caloriques des produits d'une Boulangerie-Pâtisserie

  Qui n'a jamais craqué pour une pâtisserie en allant acheter une baguette dans sa boulangerie préférée ? Personne sans doute !
Véritable culte en france, la boulangerie est également le paradis des douceurs où l'on sera certain de trouver tout ce qu'il faut pour nous faire craquer !

Après avoir réalisé un état des lieux des équivalences en calories des bonbons, gâteaux et viennoiseries industrielles, passons maintenant aux équivalences en calories des produits provenant de la boulangerie-pâtisserie : Combien de calories il y a t-il dans un éclair au chocolat, dans un macaron, un croissant, un pain au chocolat, ou encore une simple baguette ? La réponse ci-dessous !



Les équivalences en calories des pâtisseries :



1 Religieuse au chocolat : 230 Kcal

1 Tartelette aux framboises : 329 Kcal

1 Tartelette au chocolat : 456 Kcal

1 éclair au chocolat : 225 Kcal

1 Millefeuille : 351 Kcal

1 Mini macaron de 12g : 45 Kcal

1 Grand macaron : 165 Kcal

100g de Charlotte aux fraises : 215 Kcal

1 Financier à la framboise de 35g : 151 Kcal

1 Palmier de 68g : 350 Kcal

1 Cannelé de 60g : 168 Kcal

1 part de flan pâtissier : 420 Kcal



Les équivalences en calories des Viennoiseries :



1 Pain au chocolat de 65g : 283 Kcal

1 Croissant de 55g : 219 Kcal

1 Chausson aux pommes de 108g : 307 Kcal

1 Pain aux raisin à la crème pâtissière de 100g : 280 Kcal

1 Brioche suisse de 125g : 500 Kcal

1 Viennoise au chocolat de 100g : 415 Kcal

1 portion de 100g de Chouquettes : 353 Kcal

1 Brioche au beurre de 400g : 1341 Kcal


Les équivalences en calories du Pain :


100g de Baguette Française : 285 Kcal


Note : Les équivalences caloriques ci-dessus sont des valeurs moyennes.
En effet, la boulangerie-pâtisserie étant un métier artisanal, la composition de chaque produit peut différer en fonction de la recette de chaque Boulanger/Pâtissier. Certains utiliseront plus de sucres que d'autres, les portions peuvent être plus importantes...

lundi 10 juin 2013

Les équivalences en calories de nos sucreries préférées

  Les bonbons et autres barres chocolatées ont la réputation d'être très caloriques et littéralement anti-régimes.

Cela dit, nos habitudes alimentaires font qu'il est difficile de se passer totalement de sucreries.
Pour continuer à se faire plaisir, tout en connaissant le nombre de calories avalées, voici les équivalences caloriques des bonbons, biscuits et viennoiseries les plus populaires.


Quelles sont les équivalences en calories de nos sucreries préférées ?



Les équivalences en calories des bonbons :




1 bonbon chocolaté Célébrations : 40 Kcal

5 chamallows : 40 Kcal

1 Chupa-Chups : 50 Kcal

7 fraises Tagada : 100 Kcal

10 Dragibus : 40 Kcal

1 crocodile : 30 Kcal

1 Schtroumpfs Haribo : 25 Kcal

1 Carambar caramel : 33 Kcal

1 Ourson en guimauve au chocolat : 55 Kcal

1 tube de 38g de Smarties : 173 Kcal

1 sachet de 45g de M&M's : 228 Kcal



Les équivalences en calories des barres chocolatées :



 - Twix
Valeur énergétique : 492 Kcal pour 100g
1 barre Twix contient 123 Kcal

 - Mars
Valeur énergétique : 449 Kcal pour 100g
1 barre Mars contient 247 Kcal

 - Snickers
Valeur énergétique : 506 Kcal pour 100g
1 barre Snickers contient 308 Kcal

 - Bounty
Valeur énergétique : 470 Kcal pour 100g
1 barre Bounty contient 266 Kcal

 - Lion
Valeur énergétique : 489 Kcal pour 100g
1 barre Lion contient 220 Kcal

 - Kinder Bueno
Valeur énergétique : 575 Kcal pour 100g
1 Kinder bueno contient 121 kcal

 - Kinder country
Valeur énergétique : 538 Kcal pour 100g
1 Kinder country contient 127 Kcal

 - Kinder Délice
Valeur énergétique : 441 Kcal pour 100g
1 Kinder Délice contient 191 Kcal

 - KitKat
Valeur énergétique : 511 Kcal pour 100g
1 KitKat contient 230 Kcal

 - Balisto
Valeur énergétique : 506 Kcal pour 100g
1 barre Balisto contient 94 Kcal

 - Ovomaltine
Valeur énergétique : 434 Kcal pour 100g
1 barre Ovomaltine contient 87 Kcal

 - Toblerone
Valeur énergétique : 525 Kcal pour 100g
1 Toblerone contient 525 Kcal



Les équivalences en calories des biscuits et gâteaux :



1 Petit Écolier chocolat : 65 Kcal

1 Mikado Chocolat blanc : 11 Kcal

1 Granola chocolat au lait : 59 Kcal

1 sachet de Barquette Chocolat : 200 Kcal

1 Sachet de Paille d'or : 150 Kcal

1 BN à la fraise : 75 Kcal

1 BN au chocolat : 86 Kcal

1 Figolu à la figue : 40 Kcal

1 Prince Chocolat : 94 Kcal

1 Cookie : 60 Kcal

1 Délichoc : 60 Kcal

2 Petits Coeurs (Lu) : 35 Kcal

1 Napolitain : 127 Kcal

1 sachet de BelVita Miel et Pépites de chocolat : 245 Kcal



Les équivalences en calories des VIENNOISERIES INDUSTRIELLES :



1 pain au lait : 127 Kcal

1 Croissant de 40g : 174 Kcal

1 Pain au chocolat de 45g : 153 Kcal

1 Pancakes de 35g : 152 Kcal

1 Pitch à la fraise : 137 Kcal

1 Pitch au chocolat : 141 Kcal

1 Doo Wap aux pépites de chocolat : 147 Kcal

1 Craquinette (Cracotte) au chocolat : 77 Kcal


Dorénavant vous en savez un peu plus sur les équivalences en calories de vos sucreries favorites.

Rendez-vous dans le prochain billet pour découvrir les équivalences caloriques des produits de la Boulangerie-Pâtisserie !

dimanche 9 juin 2013

Quels sont les bienfaits de l'aquagym ?

  L'aquagym est une activité sportive très populaire. Vous avez certainement déjà aperçu un cours d'aquagym dans la piscine d'un camp de vacance ou tout simplement dans votre piscine municipale.
Mais savez-vous réellement quels sont les bienfaits de l'aquagym ?



L'aquagym présente l'avantage d'être praticable par tous.
Il existe des cours pour tous les âges, à tous les niveaux, de la pratique douce, aux séances beaucoup plus toniques.


C'est une activité sportive qui permet d'obtenir le maximum de résultats avec le minimum d'efforts de votre part.
En effet, sachez qu'une fois plongé dans l'eau, le corps ne pèsera plus qu'un tiers de son poids réel.
Et pourtant, à chacun de vos mouvements, l'eau créer un effet de résistance qui oblige le corps à utiliser plus d'énergie, et donc à brûler de calories.

Bref, en pratiquant l'aquagym, vous êtes plus léger et faites plus d'efforts (que vous ne ressentirez pas !) qu'en temps normal !
Tous ces atouts font que c'est l'activité idéale pour les personnes âgées, ou encore les non sportifs.

Les experts estiment que 30 minutes d'aquagym entraîne la même dépense énergétique qu' 1h30 dans une salle de gymnastique, soit 600 calories brûlées !


Faire de l'aquagym, c'est également pratiquer un sport complet. Toutes les zones du corps sont amenées à travailler : épaules, bras, abdominaux, fesses, cuisses, etc.

La pratique de l'aquagym permet donc d'affiner sa silhouette et de se muscler de manière harmonieuse. Chose qui est plus difficile avec un sport terrestre où il est impossible de travailler tous les muscles du corps en même temps comme cela se fait dans l'eau.



Quels sont les bienfaits de l'aquagym sur la santé ?


Faire de l'aquagym est une activité bénéfique pour la santé.
En effet, la pratique de ce sport améliore la circulation sanguine, renforce le dos, en plus d'apporter plus de tonus au cœur.
De plus, sachez mesdames, que la pratique régulière de l'aquagym permet de lutter contre la cellulite.

Enfin, la pratique d'une activité aquatique présente l'avantage de préserver les articulations contrairement aux sports terrestres.

samedi 8 juin 2013

4 étapes à surpasser pour perdre ses kilos superflus

  Lorsqu'on a une alimentation décousue, une perte de poids se fait rarement naturellement, et il faut presque toujours mettre en place un plan d'action pour perdre ses kilos superflus.

Sauf qu'entre être en surpoids, vouloir perdre du poids, et vraiment perdre du poids, il y a un très long chemin à parcourir qui n'est pas forcément évident pour tous.

Pour vous venir en aide, voici 4 étapes à surpasser pour perdre ses kilos superflus :



   Prendre conscience de sa situation


Chez les personnes en surpoids on observe très souvent une forme de déni. Elles ont conscience d'avoir quelques kilos en trop et souhaiteraient au fond d'elles être plus mince, mais elles ne changent rien et font tout pour ne pas y penser en se mettant sur la défensive dès que quelqu'un ose aborder le sujet.

Avant de commencer à perdre ses kilos superflus, il faut donc passer par une prise de conscience.
Admettre son surpoids (voir son obésité) et ne plus chercher à l'évacuer.

Au contraire, utilisez cette envie de maigrir comme une source de motivation dans votre régime. Elle deviendra votre plus grande force.



   Accepter que les résultats ne viendront pas en deux jours


Rome ne s'est pas construite en un jour. Quelqu'un qui se lance dans un régime avec pour objectif de perdre du poids le plus rapidement possible ira droit dans le mur, car cette personne sera déçue du manque de résultat, sans parler du risque de subir l'effet yoyo qui pourrait l'amener à reprendre deux fois plus de poids.

Vos objectifs de perte de poids doivent s'établir sur plusieurs semaines.
Ne planifiez surtout pas une perte supérieure à 1 kilo par semaine, sous peine d'être rapidement déçu.



   Pour perdre du poids, il faudra faire certains sacrifices


Si aujourd'hui vous n'êtes pas au niveau de votre poids idéal, c'est très certainement que quelque chose ne va pas dans votre alimentation.

Pour perdre vos kilos superflus il faudra donc accepter de faire des sacrifices sur ce plan là.

Comprenez bien, il ne s'agit pas de vous priver, ce qui entraînerait une montée de votre frustration, mais plutôt de rééquilibrer de manière ciblée votre alimentation afin de manger selon les besoins de votre corps, au moment où il en a besoin.

De plus, perdre du poids plus rapidement passe souvent par la pratique d'une activité sportive qui permet d'augmenter votre dépense énergétique journalière.



   Être plus fort que la tentation


Comme nous l'avons vu précédemment, un régime demande du temps et des concessions.
Ces deux facteurs font que vous serez forcément soumis à des tentations pendant votre régime. Il faudra avoir la force de caractère nécessaire pour ne pas y succomber.



Vous devez également garder à l'esprit qu'après votre régime, si vous souhaitez stabiliser votre poids et ne pas reprendre vos kilos superflus, il sera nécessaire de conserver une alimentation saine et équilibrée en plus d'avoir une activité physique quotidienne suffisante.

vendredi 7 juin 2013

Comment lutter contre les fringales ?

  Vous le savez maintenant, pour garder la ligne le grignotage est notre ennemi numéro un.

Pour lutter contre le grignotage, le plus efficace est d'appliquer des principes anti fringales qui éviteront d'avoir faim hors des repas.


Comment lutter contre les fringales ?




   Mangez au moins 3 fois par jour


La première habitude anti fringales à prendre est de manger au moins 3 fois par jour (Petit-déjeuner, déjeuner, et dîner). Vous pouvez même ajouter une ou deux collations en plus.

Sauter des repas, ou prendre l'habitude de manger sur le pouce un petit en-cas le midi comme on le voit souvent est la meilleure manière d'être sujet à des fringales incontrôlables dans l'après-midi et de craquer pour des sucreries pas franchement recommandées pour garder la ligne.



   Mangez équilibré


Une fringale, ce n'est ni plus ni moins que votre corps qui vous réclame de l'énergie supplémentaire.

Pour lutter contre les fringales, il faut fournir au corps tous les types d'aliments dont il a besoin pour bien fonctionner.

C'est pourquoi il est important de manger équilibré pour ne pas avoir faim hors des heures de repas.

Une bonne assiette composée de féculents, de protéines, et de légumes vous calera bien plus longtemps qu'un repas dans un fast-food trop riche en gras.



   Dormez correctement


Une étude scientifique de 2004 a démontré que le manque de sommeil entraînait une alimentation plus riche en gras et d'avantages de chances d'être sujet aux fringales.
Et pour cause, le manque de sommeil augmente la production de ghréline, hormone qui a la faculté d'ouvrir l'appétit.




   Pour ceux qui ont déjà tout tenté :

On ne réagit pas tous de la même manière face à la sensation de faim.

Certains vont avoir plus faim le matin, d'autres le soir, d'autres encore, auront faim même après un repas très copieux.

Bref, nous ne sommes pas tous à pied d'égalité face aux fringales et tout le monde n'a pas la faculté d'écouter les besoins de son corps.

Si vous avez déjà essayé toutes les astuces anti fringales sans succès, je vous conseillerai d'adopter un régime alimentaire spécifique en mangeant toutes les 3 heures pour éviter de rester trop longtemps sans manger et succomber au grignotage.

Une journée type se compose comme celle-ci :

7h : Petit-déjeuner
10h : Collation 1
13h : Déjeuner
16h30 : Collation 2
19h30 : Dîner
22h30 : Collation 3


En mangeant toutes les 3 heures, vous serez moins susceptible d'être sujet aux fringales.

Evidemment, plus de repas ne signifiera pas plus de calories. Il faudra répartir son apport journalier sur les 6 repas.

Pour éviter les excès, je vous conseille de limiter certains aliments qui font monter l'apport en calories de manière presque invisible, comme le pain et le fromage (limiter n'est pas supprimer !).

Il ne faut pas voir les collations comme du grignotage. C'est même tout l'inverse, car elles vous éviteront d'avoir faim et de manger toutes sortes de sucreries.

jeudi 6 juin 2013

Comment brûler des calories sans faire de sport ?

  Pour brûler des calories le sport n'est pas un passage obligé ! Vous allez voir que toutes les activités de la vie quotidienne peuvent devenir un bon prétexte pour dépenser plus de calories.

Comment brûler des calories sans faire de sport ?




   En prenant moins la voiture


On peut brûler un nombre considérable de calories en faisant le choix de prendre un peu moins la voiture pour les trajets courts : Aller acheter sa baguette de pain, Récupérer les enfants à l'école, Aller jusqu'au marché du dimanche, etc.

A titre indicatif, 20 minutes de marche à un bon rythme correspond à une dépense énergétique d'environ 90 kcal.


   En s'occupant des enfants


Pourquoi ne pas brûler des calories en partageant un bon moment avec ses enfants ?

- Une balade de 30 minutes en poussant une poussette, c'est 140 kcal de brûlées !

- Construire une cabane dans le jardin durant deux heures c'est une dépense de 500 kcal.

- Moins physique cette fois : En passant 1h à jouer aux cubes, on dépensera 70 kcal.

- Et comme les vacances d'été approchent, en construisant un château de sable sur la plage pendant 30 minutes vous brûlerez plus de 180 kcal.




Mais brûler des calories peut devenir un bon prétexte pour réaliser une tâche pénible : Ménage, jardinage, repassage... Savez-vous combien de calories vous pourriez brûler en effectuant ces tâches ?


- Pour 10 minutes passées à faire la vaisselle, vous brûlez 20 kcal.

- En passant la serpillière ou le balai durant 30 minutes, c'est 130 kcal de brûlées.

- Passer l'aspirateur durant 30 minutes représente une dépense de 150 kcal !

- Une heure de repassage correspond à plus de 130 kcal brûlées.

- En passant la tondeuse dans son jardin durant 30 minutes, c'est environ 300 kcal brûlées.



Mais évidemment on peut brûler des calories en faisant une activité plus plaisante :

- Une balade de 30 minutes à vélo, et c'est plus de 150 kcal qui seront brûlées !

- Deux heures à s'amuser dans une discothèque correspondront à plus de 500 kcal brûlées.

- Trois heures de shopping en centre-ville ou dans votre centre commercial préféré brûlera environ 650 kcal.


Il est donc possible de brûler des calories en faisant toutes sortes d'activités, qu'elles soient plaisantes ou non ! Le secret pour continuer à brûler des calories est de bouger en permanence !

mercredi 5 juin 2013

6 aliments qui brûlent les graisses

  Les aliments qui brûlent les graisses apparaissent comme des atouts formidables dans le cadre d'un régime.
La consommation régulière de ces aliments va permettre à l'organisme d’éliminer plus facilement les graisses.

6 aliments qui brûlent les graisses :



   Le citron


Les propriétés détoxifiantes du citron aideront votre corps à digérer plus facilement les aliments ingérés.

L'acide citrique présent dans le citron favorise quant à lui l'élimination des graisses.

   le son d'avoine 


Le son d'avoine a été rendu très populaire ces dernières années de par son utilisation dans des régimes très à la mode.

Ses propriétés de brûleur de graisse sont aujourd'hui bien connues.

En effet, il est très riche en fibres solubles et insolubles qui permettent de capturer les graisses et donc de favoriser leur élimination par le corps.

Un autre avantage qui fait le succès du son d'avoine est que c'est un aliment très rassasiant même consommé en petite quantité.

Le son d'avoine est donc un formidable aliment pour réguler son appétit dans le cadre d'un régime.


   L'aubergine


L'aubergine est bien connue par les cuisiniers de par sa faculté à absorber les matières grasses.

L'avantage est qu'elle tient le même rôle dans notre corps une fois ingérée : Les graisses sont emprisonnées et donc plus facile à éliminer.


   Le café


La caféine présente dans le café est un brûleur de graisses naturel.

   Le thé


Le thé vert est un des aliments qui brûlent les graisses les plus populaires.
La théine contenue dans le thé vert permet d'augmenter son métabolisme de base efficacement.
De plus, le thé est riche en tanins qui luttent contre l'assimilation de matières grasses.


   La pomme


La pomme est très populaire chez les personnes au régime grâce à sa faible densité calorique et son fort effet rassasiant.

Ce qui est moins connu, c'est que la pomme est composée de pectines qui sont des brûleurs de graisses permettant à l'organisme d'emprisonner les graisses et donc de les éliminer plus facilement sans les stocker.


Conseil : Pour une meilleure efficacité, consommez toutes sortes d'aliments qui brûlent les graisses tout en conservant une alimentation équilibrée.

mardi 4 juin 2013

Est-ce une bonne idée de faire du sport chez soi pour perdre du poids ?

  Pour perdre du poids ou simplement pour rester en forme, pratiquer une activité sportive régulière est nécessaire.

D'ailleurs les médecins sont de plus en plus nombreux à délivrer sur ordonnance des "séances de sport" pour certains de leurs patients en manque d'activité physique.

Mais tout le monde ne peut pas (ou ne souhaite pas) s'inscrire dans une salle de sport où les contraintes sont nombreuses : Trajet, horaires imposées, ambiance pas toujours bonne, etc...
Dans ce cas, choisir de faire du sport chez soi peut sembler une bonne option.




   Quels sont les avantages et les inconvénients de faire du sport à domicile ?


Avantages :

- Pas besoin de se déplacer à l'autre bout de la ville jusqu'à la salle de sport.
- Possibilité de choisir son sport alors que dans une salle le choix est limité aux activités proposées.
- Liberté du choix des horaires.
- Possibilité de progresser à son propre rythme et non pas à celui d'un groupe.
- On peut faire son sport devant la télé, ou en écoutant sa musique favorite.


Inconvénients :

- Il est souvent nécessaire d'investir dans du matériel qui peut-être coûteux et encombrant.
- Plus difficile de rester motivé après la phase d'euphorie des premières séances.
- Aucune assistance pour conseiller ou indiquer si les exercices sont bien réalisés (Ce n'est pas problématique si vous choisissez de faire du vélo d'appartement, ça l'est par contre si on réalise mal des exercices de musculation).
- S'entraîner en solo peut vite être monotone et lassant.



   Quel est votre objectif ?


Si on fait le choix de faire du sport chez soi, il est conseillé de se fixer un objectif clair et atteignable.

L'idée c'est de vous aider à rester motivé en vous fixant un but, car aujourd'hui vous êtes certainement plus déterminé que jamais à vous mettre au sport, mais d'ici quelques semaines vous passerez forcément par des moments plus difficiles.
Avoir un objectif (de poids, de performance...) vous aidera à maintenir le cap.




   S'organiser pour faire du sport chez soi


Vouloir faire du sport à domicile demande un minimum d'organisation.

Choisissez une activité sportive dont le matériel requis est compatible avec la taille de votre logement (Ajouter un vélo d'appartement à un petit studio déjà bien rempli n'est pas forcément un choix très judicieux).

De même, s'il vous faut 30 minutes chaque jour pour installer votre matériel dans votre salon, vous vous lasserez très rapidement.


Pensez également à dédier à votre activité sportive une case horaire où vous êtes certain d'être disponible.

L'idée de faire du sport à n'importe quelle heure de la journée peut sembler séduisante, mais si vous n'êtes pas sportif à la base, la moindre surcharge de travail deviendra le bon prétexte pour oublier votre séance de sport. Se fixer un emploi du temps réduira ce risque.


En conclusion, faire du sport chez soi peut-être une bonne solution à condition d'être suffisamment motivé pour rester assidu à vos séances.

lundi 3 juin 2013

Nos conseils pour manger au restaurant chinois sans grossir

  Manger au restaurant est un plaisir dont on ne devrait pas se passer durant un régime.
Oui mais voila, en mangeant à l’extérieur les tentations sont grandes et on ne sait pas toujours si ce que l'on mange est riche en calories ou non.

Les restaurants chinois sont très populaires en France.
On en trouve dans chaque centre-ville et la nourriture chinoise présente les avantages d'être à la fois riche et économique.

Comme vous allez le voir, en allant manger au restaurant chinois vous aurez le choix entre des plats très light, alors que d'autres seront très riches en calories.

Pour ne pas se tromper, voici un petit aperçu des plats et de leur composition calorique :

Les entrées :

- Rouleau de printemps : 90 kcal pour 1 unité
- Brioche au porc laqué : 220 kcal pour 1 unité
- Ravioli vapeurs : 40 kcal pour 1 unité
- Nems au poulet (100g) : 190 kcal pour 1 unité  
- Nems au poulet (60g) : 160 kcal pour 1 unité

Les plats :

- Riz cantonais : 182 kcal pour 100g
- Riz nature : 106 kcal pour 100g
- Légumes sautés : 45 kcal pour 100g
- Nouilles sautées : 230 kcal pour 100g
- Poulet aux champignons noirs : 86 kcal pour 100g
- Poulet sauce aigre douce : 300 kcal pour 100g
- Porc sauce aigre douce : 400 kcal pour 100g
- Canard laqué : 188 kcal pour 100g
- 1 bol de soupe chinoise : 32 kcal
- 1 bol de soupe aux nouilles : 100 kcal

Les desserts :

- Perle de coco : 90 kcal pour 1 unité
- Nougat chinois : 60 kcal pour 1 unité
- Litchis au sirop : 82 kcal pour 100g
- Ananas frais : 51 kcal pour 100g

Les sauces :

- Sauce pour les nems : 26 kcal pour 15mL
- Sauce soja : 7 kcal pour 15mL
- Sauce aigre douce : 14 kcal pour 15mL


Comme vous pouvez le voir, il est tout à fait possible de faire un repas très léger dans un restaurant chinois.


Exemple de menu à moins de 500 kcal :

- 1 Rouleau de printemps
- 100g de riz cantonais
- 100g de poulet aux champignons noirs
- 1 perle de coco

Soit un repas complet et gourmand pour seulement 448 kcal !



En plus, la cuisine chinoise présente l'avantage d'être composée d'aliments sains comme le riz, des légumes, des crudités, du poisson, du poulet, etc... Soit tout l'inverse des fast-food où l'essentiel de l'apport calorique est fait de mauvais lipides apportés par les sauces grasses.

En allant manger au restaurant au chinois, vous faites également le choix d'une nourriture rassasiante, idéale pour se réconforter dans une phase difficile de votre régime.

dimanche 2 juin 2013

Pourquoi arrêter de fumer fait grossir ?

  Arrêter de fumer entraîne souvent une prise de poids rapide dans les semaines qui suivent.
C'est d'ailleurs, selon les médecins, la raison majeure qui pousse les fumeuses à renoncer à se sevrer par peur de prendre du poids.
Mais pourquoi arrêter de fumer fait grossir ?


La raison la plus souvent invoquée est que la nourriture vient en compensation des cigarettes pour un ex-fumeur.
D'après les spécialistes, la prise de poids se situe essentiellement lors des 3 premiers mois qui suivent l'arrêt du tabac. Il s'agirait donc pour l'organisme de la période d'adaptation requise pour apprendre à vivre sans fumer.


Mais cette prise de poids s'explique également par l'effet coupe-faim qu'apporte la nicotine qui a la faculté de réguler l'appétit.
Car en réalité, le poids pris après l'arrêt du tabac correspond au poids que la personne ferait si elle ne fumait pas et gardait les mêmes habitudes alimentaires.


De plus, il faut savoir que fumer brûle des calories.
Les scientifiques estiment que fumer un paquet de cigarette par jour correspondrait à une dépense supplémentaire de 200 kcal. Soit l'équivalent d'une heure de marche.

(Note : Evidemment ces informations ne sont là qu'à titre informatif. N'oublions pas que la nicotine est cancérigène, et que fumer réduit considérablement l'espérance de vie. Il ne s'agit donc pas d'encourager les fumeurs à continuer de fumer, ou les non-fumeurs à commencer.)


Cependant, tout le monde ne semble pas être logé à la même enseigne.

En effet, d'après une étude récente (Juillet 2012), la prise de poids moyenne est de 4 à 5 kilos un an après l'arrêt du tabac.

Mais les résultats varient fortement d'un sujet à l'autre.

Quand 13% d'entre eux avaient pris plus de 10 kg sur un an, 16% des sujets ont, quant à eux, perdu du poids après avoir arrêté de fumer.


Dire qu'arrêter de fumer fait grossir n'est donc pas une vérité absolue, même si les chiffres montrent bien qu'après avoir cessé le tabac, les chances de prendre du poids sont plus grandes que celles d'en perdre.

samedi 1 juin 2013

Comment manger pour bien dormir ?

  Bien dormir rend de bonne humeur, plus en forme, et améliore les capacités cognitives.
La qualité du sommeil a également une influence directe sur l'alimentation.

En effet, des études scientifiques ont pu démontré que l'accumulation du manque de sommeil favorisait le grignotage, et entraînait une alimentation plus riche en matières grasses.

Toutes ces raisons font qu'il est nécessaire de se demander comment manger pour bien dormir, car effectivement, l'alimentation joue un rôle déterminant sur le sommeil.



   Manger plus léger le soir pour bien dormir


Il est impossible de dormir correctement en faisant un gros dîner juste avant de se coucher.
Même si un repas lourd peut sembler vous assoupir dans l’immédiat, le mécanisme de digestion sera long et viendra perturber votre sommeil.

Cependant, ne pas manger suffisamment aurait exactement le même effet. Il est très difficile (et désagréable) de s'endormir avec la faim au ventre.

Le bon compromis est de faire un repas avec des portions habituelles en diminuant la part des féculents, et en augmentant celle des légumes. Par la même occasion, il est judicieux d'éviter les desserts trop copieux.


L'heure du dîner est également un facteur important.
Il est conseillé de manger au moins 2h avant d'aller dormir pour ne pas être perturbé par la digestion, et pas plus de 5h avant d'aller vous coucher pour ne pas avoir faim juste au moment de vous mettre au lit.



  Eviter les stimulants après 17h


Pour trouver le sommeil facilement, mieux vaut éviter tous les aliments composés de produits qui auront un effet excitant sur le système nerveux.
Il s'agit de toutes les boissons à base de caféine : Sodas (Cola...), Café, Thé...

Faites également attention au chocolat qui détient lui aussi des propriétés stimulantes sur l'organisme.



   Mieux dormir grâce aux breuvages de grand mère


Et si pour bien dormir, on essayait les bons vieux breuvages de grand mère ?

La tisane à base de plantes sédatives a fait ses preuves à travers les générations, et elle est toujours très consommée pour favoriser le sommeil.
Selon vos goûts et vos envies, vous pouvez préparer une infusion à la camomille, au tilleul, ou à la fleur d'oranger.

Autre remède de grand mère pour s'endormir : Le verre de lait chaud avec une cuillère de sucre (parfois de miel) est aussi très répandu dans beaucoup de familles.



CONCLUSION

Le sommeil étant nécessaire pour le bien-être, il est donc important de se demander comment manger pour bien dormir.
Nous avons vu que pour mieux dormir, il est judicieux de manger plus léger le soir et de se restaurer à une heure ni trop proche, ni trop lointaine du coucher.

De plus, pour un bon sommeil il faut éviter tous les aliments qui ont des effets stimulants sur le système nerveux.

Dans le cas où le sommeil vous échappe, il est possible d'utiliser des remèdes de grand mère comme la tisane ou le verre de lait chaud sucré qui favoriseront la détente juste avant de se coucher.